Forum des Etudiants et Lauréats de l'ENCG SETTAT


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 invitation à partager nos " lectures"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: invitation à partager nos " lectures"   Mer 25 Juil - 16:45

Salut tout le monde !!

je suis nouveau dans ce forum, je ne suis pas un encgiste, mais j'éspère le devenir bientot, si je passe le concours d'accés au master Marketing de l'encg de settat ( ça doit etre pour le mois d'octobre).
je passe beaucoup de temps à participer dans différents forums à travers plusieurs pseudos...
je vous invite , à travers ce forum de discuter " litterature" à travers les lectures de chacun de nous, que ce soit romans, magazines, articles et meme BD.
personelement je suis trés attaché à la littérature russe, mon auteur préféré est FEODOR DOISTOIEVSKY qui a écrit entre autres : crime et chatiment, les fréres KARAMAZOV, l'éternel mari, les possédés...
si cette proposition vous intérésse, je suis pret à commencer par le roman " crime et chatiment" que j'ai eu l'occasion de lire plusieurs fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Jeu 26 Juil - 3:10

bien venu parims nous Faysal
je serai la première intéressée par cett discussion
moi j'adore la littérature qu'elle soit arabe ou française
mais j'ai jamais lu de la littérature russe, et ce n'est que hier qu'une collègue à moi me parle ellle aussi de cette lett comme étant un genre vraiment passionnant à lire.
donc tu me donnes Faysal l'occasion de la connaitre, et je suivrais tes écrits sérieusement ensha allah
si tu as des liens intéressants sur net pr télécarger des oeuvres russes, merci de nous les indiquer, sinon d 'où tu achètes toi té bouk?

merci pr cette proposition très intéressante et merci de partager ta passion pr la lecture avec nous

bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Jeu 26 Juil - 19:13

Salut Mouna !

ça m'a fait vraiment plaisir de te voir si motivée pour connaitre la littérature russe.
j'avoue adorer cette littérature, spécialement celle du 19ème siécle, et spécialement les écrits du génie : FEODOR DOSTOIEVSKY.

" DOSTOIEVSKY est le seul psychologue qui ait en quelque chose à m'apprendre " Nietzche.

" DOSTOIEVSKY, le coeur le plus profond, la plus grande conscience du monde moderne " André Suarés.

" il est l'écrivain le plus profond, le plus étrange, le plus compliqué de tous les temps, je le mets trés haut en tete de tout le monde, avec des défaults énormes mais avec des éclats de sainteté " Albert Camus.

j'ai lu tout Dostoievsky ( à peu prés 17 romans et essais), mais "crime et chatiment" réste son oeuvre que je préfère, de part la psychologie et la compléxité des personnages ( principaux et secondaires), l'énigme et les réfléxions philosophiques qu'il suscite. je te le conseille vivement, un monument , un vrai bijoux de la littérature mondiale.
tu trouvras , Mouna , ci joint une version numérique de ce chef d'oeuvre ( format pdf) bien que, avec toute sincérité , je préfère que tu lises ce roman dans un "vrai livre" ...rien ne remplace le charme et l'authenticité du livre. il est disponible dans les grandes libraries, opte pour l'édition "folio" , elle est la plus compléte. au cas ou tu ne le trouves pas, je peux t'envoyer une version ( j'en ai 2) par courrier.

pour te motiver encore plus, je vais encore relire ce roman avec toi, on se fixe un objectif, par exemple le premier chapiter et on fait une pause pour discuter sur ce que nous avons appris, aprés on se fixe un deuxième objectif etc....jusqu'à la fin du roman ok? fais moi signe , lorsque tu seras prete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Jeu 26 Juil - 19:28

la version numérique du "crime et chatiment" est disponible dans ce site ( excellent site par ailleurs...) :

www.classiques.uqac.ca

cherche DOSTOIEVSKY dans la rubrique " auteurs classiques"

bonne lécture

( quoi que une fois encore , je te recommande le " livre")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 3:16

faysal1976 a écrit:
Salut Mouna !

ça m'a fait vraiment plaisir de te voir si motivée pour connaitre la littérature russe.
j'avoue adorer cette littérature, spécialement celle du 19ème siécle, et spécialement les écrits du génie : FEODOR DOSTOIEVSKY.

" DOSTOIEVSKY est le seul psychologue qui ait en quelque chose à m'apprendre " Nietzche.

" DOSTOIEVSKY, le coeur le plus profond, la plus grande conscience du monde moderne " André Suarés.

" il est l'écrivain le plus profond, le plus étrange, le plus compliqué de tous les temps, je le mets trés haut en tete de tout le monde, avec des défaults énormes mais avec des éclats de sainteté " Albert Camus.

j'ai lu tout Dostoievsky ( à peu prés 17 romans et essais), mais "crime et chatiment" réste son oeuvre que je préfère, de part la psychologie et la compléxité des personnages ( principaux et secondaires), l'énigme et les réfléxions philosophiques qu'il suscite. je te le conseille vivement, un monument , un vrai bijoux de la littérature mondiale.
tu trouvras , Mouna , ci joint une version numérique de ce chef d'oeuvre ( format pdf) bien que, avec toute sincérité , je préfère que tu lises ce roman dans un "vrai livre" ...rien ne remplace le charme et l'authenticité du livre. il est disponible dans les grandes libraries, opte pour l'édition "folio" , elle est la plus compléte. au cas ou tu ne le trouves pas, je peux t'envoyer une version ( j'en ai 2) par courrier.

pour te motiver encore plus, je vais encore relire ce roman avec toi, on se fixe un objectif, par exemple le premier chapiter et on fait une pause pour discuter sur ce que nous avons appris, aprés on se fixe un deuxième objectif etc....jusqu'à la fin du roman ok? fais moi signe , lorsque tu seras prete.


très bien alors j'aime bk comme ça
et puis moi aussi j'aodre la psychologie et je n'ai jamais apprécié les histoires simples ni d'ailleurs les gens simples Rolling Eyes
en se fixe un objectif de lecture ça c le top, et je suis partante
je vais télecharger le livre et je te remercie énormément pour m'avoir éparger la fatigue de le chercher
et je te laisse le soin de fixer un deadline
je te remercie encore une fois
et je suis prête à la discussion car tt le charme de la lecture et de trouver avec qui discuter et échanger et cojitter, chacun comprend les choz à sa manière
et c tjs un palisir de partger des avis
donc dans l'attente, tt mon respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hayat
V.I.P
V.I.P


Nombre de messages : 575
Age : 29
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 3:24

salut les amis,
c pas pour gacher cette discussion, mais je vous signale qu'il y a un post-it espace lecture, c'est là ou vous pouvez parler de toute vos lectures, et il y a déjà pas mal de proposition de lecture...
et juste pour information il y a aussi un post-it espace poésie si cela vous interesse.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 4:36

hayat a écrit:
salut les amis,
c pas pour gacher cette discussion, mais je vous signale qu'il y a un post-it espace lecture, c'est là ou vous pouvez parler de toute vos lectures, et il y a déjà pas mal de proposition de lecture...
et juste pour information il y a aussi un post-it espace poésie si cela vous interesse.
Smile

merci bk hayat
sauf que ici c spécialement pour la littérature russe
donc nous nous touchons pas à l'ordre du forum Mr.Red

jé vu le post de la lecture c pour ttes les lectures kk en soit le domaine
n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hayat
V.I.P
V.I.P


Nombre de messages : 575
Age : 29
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 12:48

okkk, ana javé pas compris les choses comme ça!!
bonne lecture, et bonne discussion
Mr. Green Mr. Green Mr. Green (ana rajaouiya)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 15:40

Salut Hayat !

tu ne gaches pas la discussion, au contraire , tu es la bienvenue.
j'ai remarqué le post it dont tu parles, et j'ai meme lu tout ce qu'a été écrit, constats :

1/ il n'ya aucune discussion, les gens se contentent de rapporter ce qu'ils ont lu, un tel a lu le livre A, un autre a lu le livre B, et aprés ?
je ne vois aucun intéret s'il n'ya pas un debat ou juste une discussion sur le livre ou sur son auteur,ou bien encore sur le contexte historique dans lequel il a été écrit.

2/ il y'a un manque flagrant "d'organisation", il était préférable, que les intéréssés s'organisent en "groupe de lecture", 2 à 3 groupes maximum, chaque groupe s'occupe de lire un livre ( surlequel il y avait un consensus prélablement) et puis aprés un certain délai, les gens commencent à discuter et donner leur avis, je pense sincérement que cette méthode est plus productive, en tout cas c'est mon avis.

3/ j'ai remarqué que ça fait trés longtemps que personne n'a laissé un message ( avant l'arrivée de Mouna), j'en ai déduis qu'on a laissé tombé ce post faute de motivation .

sinon , moi je suis un ultra widadi , membre de l'association rouge et blanc, khamssa ou kh'miss alina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 16:23

Mouna a écrit :

très bien alors j'aime bk comme ça
et puis moi aussi j'aodre la psychologie et je n'ai jamais apprécié les histoires simples ni d'ailleurs les gens simples
en se fixe un objectif de lecture ça c le top, et je suis partante
je vais télecharger le livre et je te remercie énormément pour m'avoir éparger la fatigue de le chercher
et je te laisse le soin de fixer un deadline
je te remercie encore une fois
et je suis prête à la discussion car tt le charme de la lecture et de trouver avec qui discuter et échanger et cojitter, chacun comprend les choz à sa manière
et c tjs un palisir de partger des avis
donc dans l'attente, tt mon respect


parfait !! je sens vraiment que tu es super motivée, tu en auras besoin ( la motivation) c'est un assez long récit qui demande de la concentration et de la patience.
hum...je t'invite à lire , pour commencer, jusquà la partie ou RASKOLNIKOV ( le héros de l'histoire) reçoit une lettre de sa mère, mais ne lis pas la lettre, ok ? ( si tu vas lire à partir de la version numérique , format pdf, tu vas lire jusquà la page 37, début 38).
mais avant, j'aimerais t'envoyer un aperçu sur la biographie de ce grand monsieur de la littératura mondiale, afin de bien cerner le contexte historique dans lequel il a mis au monde cette histoire, ce qui est pour moi une condition sine quanone pour bien la comprendre et la " déguster"

Ah ! avant que j'oublie, pour le "deadline"...je te laisse le soin de le fixer , selon ton rythme de lecture et bien sur ton emploi du temps, rien ne présse...juste fais moi signe dés que tu términes cette première partie, ok? ( moi je vais la lire cette nuit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 16:27

oups !

je ne vois pas qu'est ce qu'il fait l'émoticone dans mon message précédent, j'ai voulu écrire : début de la page 38.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 27 Juil - 19:17

BIOGRAPHIE

FEODOR MIKHAILOVITCH DOSTOIEVSKY naquit à moscou en 1821dans l'hopital ou son père exérçait ( il était chirurgien).sa mère dont il était trés attaché mourut d'une pneumonie alors qu'il était encore trés jeune.
alors qu'il avait 17 ans ,son pére, trés autoritaire, fut tué par des paysans qui travaillaient pour lui...l'atrocité du crime a été sujet d'une analyse par le grand FREUD en 1929. ( les paysans ont épargné la vie de dostoievsky qui a assisté à la mort de son pére)
en 1838, il entre ( avec son frére) à l'école des ingénieurs militaires de saint petersbourg, et devient officier-ingénieur du génie civil. c'est à cette période qu'il commence à avoir ses premières crises d'épilépsie .
il démissiona juste aprés( à l'age de 24 ans) pour se consacrer à la littérature...et il écrit un premier roman :" les pauvres gens". ce premier ouvrage fut trés bien loué par la critique. malheureusement ses romans suivants ( le double et la logeuse) ne connurent pas le meme succés.
en 1847, il fréquente le cercle du socialiste utopiste PETRACHEVSKY ( trés connu à l'époque par ses idées radicales)
en 1849, DOSTOIEVSKY fut arreté par la police du Tsar pour publications de tracts, avec 35 autres membres du cercle. il est condamné à la peine capitale, mais fut gracié - in extremis ( la corde était déja autour de son cou). la sentence fut transformé en un exil de plusieurs années et la peine commuée en déportation dans un bagne de sibérie, il y passa 4 ans.
le bagne du Tsar nicholas 1er était trés dur, mais les punitions corporelles sont épargnées à DOSTOIEVSKY vu son etat physique ( il a vécu toute sa vie malade) et ses crises d'épilépsie répétitives.
dans les baraquements, il partage sa vie avec des forçats de droit commun, essentielement des tueurs et des violeurs ( alors qu'il était détenu politique), malgré tout cela, il disait de cette période :

" je n'ai pas perdu mon temps : j'ai appris à bien connaitre le vrai peuple russe, comme peut etre peu le connaissent"

DOSTOIEVSKY accépte donc son épreuve et l'utilise pour faire éclore sa force spirituelle, il ne s'endurcit pas, il ne se révolte pas,et accépte les révélations qui lui arrive peu à peu sur la russie, le peuple russe, la monarchie russe et la religion.
au fond de son enfer, il rencontre le christ ( il était jusque là un athé), et sa foi, renouvelée,va désormais le guider dans sa vie privée, sa vie d'écrivain et dans sa vie politique.
bref, le bagne était un tournant dans la vie de l'auteur : il abandonne ses sentiments libéraux et se tourne vers la religion et le monarchisme, il disait à cette époque " j'éspère en dieu et dans le tsar, et si par dessus il y'a amour, que demander de plus ? "
cette conversion sera à la racine meme de son chef d'oeuvre " crime et chatiment".
revenu à saint petersbourg ( sous surveillance de la police secréte), DOSTOIEVSKY écrivit " souvenirs de la maison des morts", journal de sa captivité en sibérie.
en 1861, il épousa un veuve mme ISSAIEVA; cette femme, dépensière, et le fils qu'elle avait de son premier mariage, ne le rendirent pas heureux.ajoutons que sa santé, trés ébranlées par ses 4 années en sibérie,ne lui permettait pas de compter sur un travail continue ; il avait fréquemment de terribles crises d'épilepsie, d'ou il sortait brisé.ce qui explique son besoin de solitude et son caractére farouche.
sa femme meurt en 1864, un an plus tard c'est son frére Michail qui meurt, laissant derrière lui, sa femme et ses 4 enfants. DOSTOIEVSKY pourvoit à leur besoin ( "crime et chatiment" se vendait trés bien) mais ne cesse de voyager en Europe , joue à la roulette et se crible de dettes, puis sombre dans une terrible dépréssion.
plus tard , il engage comme secrétaire ANNA SNITKINE et se marie avec en 1867, elle était jeune , avec un esprit pratique, grace à elle la situation du ménage s'améliore...DOSTOIEVSKY renonce au jeu, et se met à travailler régulièrement, il publia plusioeurs livres qui connaitront un grand succés : "l'idiot", " les possédés", l'étenel mari"....son oeuvre s'achéve à 60 ans par la monumental " les fréres KARAMAZOV" qu'il considére comme son roman le plus abouti.
en 1880, il prononça un discours sur " POUCHKINE" ( le plus grand poéte russe, adoré par tout le peuple) fait de lui, enfin, un héros national.
il ne va connaitre dans sa vie qu'une année de gloire, en effet , il mourrat en 1881.
il succombe à une hémorragie le 28 janvier 1881, ses obséques sont suivies par toute la population de saint petersbourg ( 35000 habitant), et y fut entérré .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Sam 28 Juil - 3:32

merci bk fayl
effort respectueux
dès que je termine cette première partie je partagerais avec toi mes impressions
merci bk pr la biographie, quoique c la première choz que jé faite
car jé fé dé études de litté française, et jé apris à cerner l'histoire, le contexte, l'auteur, les conditions spacio temporelles avant de commencer à lire un roman

mais ça ce vois que tu es aussi un grand passionné

merci encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hayat
V.I.P
V.I.P


Nombre de messages : 575
Age : 29
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Sam 28 Juil - 5:50

faysal1976 a écrit:
Salut Hayat !

tu ne gaches pas la discussion, au contraire , tu es la bienvenue.
j'ai remarqué le post it dont tu parles, et j'ai meme lu tout ce qu'a été écrit, constats :

1/ il n'ya aucune discussion, les gens se contentent de rapporter ce qu'ils ont lu, un tel a lu le livre A, un autre a lu le livre B, et aprés ?
je ne vois aucun intéret s'il n'ya pas un debat ou juste une discussion sur le livre ou sur son auteur,ou bien encore sur le contexte historique dans lequel il a été écrit.

2/ il y'a un manque flagrant "d'organisation", il était préférable, que les intéréssés s'organisent en "groupe de lecture", 2 à 3 groupes maximum, chaque groupe s'occupe de lire un livre ( surlequel il y avait un consensus prélablement) et puis aprés un certain délai, les gens commencent à discuter et donner leur avis, je pense sincérement que cette méthode est plus productive, en tout cas c'est mon avis.

3/ j'ai remarqué que ça fait trés longtemps que personne n'a laissé un message ( avant l'arrivée de Mouna), j'en ai déduis qu'on a laissé tombé ce post faute de motivation .

sinon , moi je suis un ultra widadi , membre de l'association rouge et blanc, khamssa ou kh'miss alina.

je suis tout à fait daccord avec toi, concernat l'organisation et j'aprécie énormément ta proposition. mais concerant ke le post-it a été délaissé, bah il subit ce que subit la plupart des post-it et le forum en général Sad Sad Sad
donc bonne lecture, et si vous proposez un romon une lecture ki mintérésse je suis avec vous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Lun 13 Aoû - 12:37

Salam Faysal
Premièrement, mes remerciements sincères pour le roman,
C mon premier livre de la littérature russe, et que je trouve un plaisir immense à lire
Quoique j’étais ces derniers temps super occupée.
Je vous situe d’abord dans mes lectures : j’ai fini le premier chapitre, donc le crime est déjà là.
Il y a tellement d’informations dans le premier chapitre qu’il nous donne l’impression d’avoir lu tout un livre..
Des informations sur les personnages, les lieux, les actions, l’histoire des personnages, leurs états psychiques.. incroyable !!
Raskolnikov est personnage des plus bizarre que j’ai jamais découvert dans d’autres romans.. des contradictions d’une âme instable, tantôt tendre et sensible jusqu’à pleurer pour un jument mal traité, à laisser son argent qu’il pris sur son dernier bien qui peut être hypothéquer, qui était touché au plus profond de son être pour la jeune fille victime d’un harcèlement, etc…
Et d’un diabolisme à monter tout ce crime, à y penser déjà…
Son âme troublé m’a troublé en lisant le premier chapitre, partie par partie
Je sentais ses hésitations, son négligence, sa misère, sa fierté, son amour pour sa sœur et sa mère, ses larmes coulantes en lisant la lettre, sa rage contre le futur mari, ses pas dans la rue où il ne remarquait rien et personne, ses regards vers les jardins des riches, vers les fleurs , la bonté qu’elle a dans le cœur et qu’il matérialise par pas mal de geste… j’étais presque sûre qu’il ne pourrait pas commettre ce crime..
A ton avis quel était le motif de ce crime ?
L’argent !! je ne pense pas, il n’est pas du genre à s’en soucier à ce point.. peut être pour sauver sa sœur de ce mariage-suicide ? pour réaliser ce que le jeune homme disait au policier à propos de rétablissement de la justice et de se débarrasser d’une vie d’en personne ne se souciait pour sauver des familles de la misère, al débauche, la maladie..
Se vengeait il du destin cruel qui donnait à ceux ce dont ils n’ont pas besoin ?
Se vengeait il pour a jeune fille agressée, pour la fille de l’ivrogne dont la fille s’est vendue pour sauver sa famille ? pour sa sœur qui se prépare selon lui à un concubinage légale ? de ses conditions qui ne lui ont pas permis de continuer ses études ?
Je en sais pas, il me laisse dans un état d’esprit confus..
Je luis critique sa passivité, l’absence de la persévérance, d’un objectif clair dans sa vie
J’attends ton feed-back Faysal and thx one more time..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Mer 15 Aoû - 17:16

Salut Mouna !

je suis vraiment trés content de te voir bien apprécié le debut de l'histoire, j'étais sure que tu vas adorer, et c'est tant mieux.
tu as pris beaucoup d'avance, c'est excellent...tu as "assisté" au crime ( au double crime) ça nous permetera de beaucoup discuter sur ce point.
mais d'abord je t'avoue que mon analyse ne sera pas aussi " innocente" que la tienne, dans la mesure ou j'ai lu le livre au moins une quinzaine de fois, et par conséquent je connais que trop bien la suite des évenements et le cheminement psychologique de Raskolnikov. j'éspère que je ne vais pas déborder dans ma modeste analyse sur des faits postérieurs au crime, en tout cas je compte sur ta compréhension....

le personnage principal du roman est Raskolnikov, un étudiant trés intélligent, mais pour des raisons financières, il a arreté d'assister aux cours.
il ne fait rien pour améliorer sa situation, passe toute la journée étendu dans sa misérable demeure.
c'est quelqu'un qui a une trés haute opinion de lui, un surhomme, qui domine tout le monde par son mépris ( quoi qu'il est foncièrement quelqu'un de bon et généreux) malgré sa grande misère, c'est un etre fier et altier, riche en forces intellectuelles et morales...il ne s'intérésse à rien de qui intérésse les autres...et SURTOUT, il se croit libre ( vue sa "supériorité" par rapport à la "masse") de tout engagement ou résponsabilité morale, en fait ..il rejete la morale collective ( comme certains personnages qu'on peut trouver dans les écrits de Nietzsch, Freud ou Albert Camus...d'ailleurs tous admirateurs de DOSTOIEVSKY).

Ce Raskolnikov est en train de sombrer ( et nous les lecteurs avec ..n'est ce pas Mouna lol) dans la démence. la cause ? une idée, une théorie, une expérience qu'il veut essayer, mettre en pratique, pour se sentir encore plus au dessus du lot, au dessus de la "masse", il veut transgrésser l'ordre morale pour se "tester", tester ses limites, je veux dire.
il veut tuer une vielle femme, une usurière, un "pou", une vermine ( selon lui...), en fait.. il la déja condamné, mais il hésite de passer à l'action...pour lui ce n'est pas un crime, c'est un bien ...un service rendu à l'humanité, plus encore ...une justice qu'il veut rendre à touts les misérables ( comme lui) exploités par la vielle...( y compris sa soeur..la soeur de la vielle je veux dire : lisateva), c'est meme un devoir..."il faut qu'il le fasse" car qui le fera à sa place? lui , le surhomme, l'etre extraordinaire...c'est sure, pour lui les choses sont o combien trés claires !!...il est investi d'une mission.
les motivations du crime ???....c'est une EXPERIENCE, que seul des etres " supérieurs" peuvent faire ( peut etre meme, lui seul peut le faire...) ce sont des motivations" théoriques", irrationnelles, c'est un" bon " crime, ce n'est pas un acte barbare...
RASKOLNIKOV se situe au-delà du bien et du mal, mais lui seul a le droit de l'etre...c'est un idéaliste...pour le bien de l'humanité, il se donne le droit de tuer.

j'ouvre ici une parenthèse, Mouna, pour t'avouer que à chaque fois que j'arrive à la partie du crime, je sens la tension qui mente, le génie de DOSTOIEVSKY fait que nous "assistons" au crime...je suis sure que tu as sentie la meme chose Mouna !.

donc, l'idée est là, elle est trop présente, elle lui bouffe toute son énergie, il ne peut penser à autre chose, il a de la fièvre, il a faim.. et puis vient la LETTRE....c'est le declic , il passe à l'action..mais là on commence à revoir les vrais motivations du crime ...finalement , il n'a passé à l'action QUE lorsqu'il a appris que sa chère soeur est en train de se sacrifier pour lui, en allant se marier avec une brute pour satisfaire les besoins des etudes de son frére Raskolnikov. en commettant le crime, il s'accaparera de l'argent de la vielle et par conséquent, on a plus besoin d'un quiquonque sacrifice !!!...c'est incroyable ! on a commencé à "admettre" à "légitimer" le crime pour les premières raisons...l'expérience, le devoir, la mission divine...mais nous sommes incapable de l'accépter pour des raisons " primaires , " ordinaires" les besoins de combattre la faim, la misère...
la suite de l'histoire , Mouna, va montrer ses principales motivations. on en discutera aprés...

ce qui est extraordinaire ! c'est que "malgré tout cela", Raskolnikov ( comme je l'ai déja écris), est un type profondément bon...et ce qui est encore plus extraordinaire - grace au maestria du maitre DOSTOIEVSKY- c'est que malgré l'acte affreux qu'il va commettre, on ne peut s'empecher d'AIMER Raskolnikov, de l'ADORER, de l'accompagner ( doucement mais surement) dans sa descente vers l'enfer...son enfer.

qu'en pense tu Mouna ? et comment tu as trouvé ces passages :
1/ la rencontre avec Marmeladov ( au Bar...le père de Sonia la prostituée)
2/ la lettre
3/ le crime
4/ le reve ( la torture jusqu'à a mort du jument...)
j'avoue adorer tous ces passages, et je ne me lasse pas de les lire et les relire...

au plaisir de lire ton prochain message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 17 Aoû - 12:57

Salam Faysal, ça me fait également plaisir de voir ta discussion, sérieuse et motivée et en plus pas innocente (mais si tu me brules un des faits, je laisse tomber l’histoire, car tu me fera perdre le plaisir de découvrir Wink
de ma part, je ne vois pas en Raskolnikov l’être supérieur, mais plutôt indifférent à ses conditions spatio-temporelles, je ne le vois pas un surhomme comme tu le décris mais un homme distant de peur d’être affronté à sa réalité, et sa misère (comme décrite dans la deuxième partie, la misère est loin d’être la pauvreté, tu me comprends là n’est ce pas ?)
riche en force morales, c’est là toute la contradiction pour moi, comme j’ai dit dans mon premier message : outragé jusqu’au plus profond de son être pour la fille agressée et se permet de monter tt ce dessin, et d’y aller jusqu’au bout pour arriver au double crime…

tu dis qu’il est entrain de sombrer et nous aussi, je dis pas le contraire, je vivais moment par moment les états psychiques, de sa turbulence, son hésitation, sa peur, sa détermination, son dégoût, je t’assure que j’ai même vécu ses larmes en lisant la lettre et son sourire ironique en la terminant…
je suis contre l’idée qu’il veut faire régner l’ordre, et être encore une fois au dessus de la masse, il conduit ce dessein sans expliciter (au moins jusqu’au 1er chapitre) quel est son motif..
la description que tu as donné de la vielle n’était pas celle de Raskolnikov mais du jeune étudiant et de l’officier parlant au bar..

je crois que c’est une manière de se révolter, de se venger des conditions, en traitant la vieille comme étant la représentatrice de tous les criminels et tous les responsables de son sort et de celui de tous mésirables come lui.

Idéaliste, non loin de là, car moi je suis une lool 
Comme je t’ai dit jusque là, nous n’avons pas d’idée claire sur sa motivation, je t’assure que je liais aussi bien les lignes qu’entre les lignes pour pouvoir déceler le motif de ce crime, mais je n’en trouvais pas… il m’a rappelé les romans de l’absurde comme Antigone de Jean Anouilh où le crime n’est justifié que pour une supériorité imaginaire, applaudit par les plus faibles de personnalité car il y voit le courage et la persévérance qui leur manque…
Le crime est là, mais pour quel raison c’est ce que je cherche dans ce qui suit…


je ne vois en Raskolnikov que l’être brouillé d’esprit, où rien n’est encore clair, agité, enflammé tantôt et tantôt indifférent, ses mains qui tremblaient, son cœur qui battait, ses hésitations, ses calcules, tt cela fasse que nous sombrions dans l’état psychique de notre héros…

« j'ouvre ici une parenthèse, Mouna, pour t'avouer que à chaque fois que j'arrive à la partie du crime, je sens la tension qui mente, le génie de DOSTOIEVSKY fait que nous "assistons" au crime...je suis sure que tu as sentie la meme chose Mouna !. »
Je ne le nie pas, j’étais tellement concentrée en lisant cette partie, que je me suis presque sursautée en voyant les voyageurs entrain de débarquer, j’ai perdu la notion du temps hahaha


ce qui est extraordinaire ! c'est que "malgré tout cela", Raskolnikov ( comme je l'ai déja écris), est un type profondément bon...et ce qui est encore plus extraordinaire - grace au maestria du maitre DOSTOIEVSKY- c'est que malgré l'acte affreux qu'il va commettre, on ne peut s'empecher d'AIMER Raskolnikov, de l'ADORER, de l'accompagner ( doucement mais surement) dans sa descente vers l'enfer...son enfer.

Excuse moi Faysal, je n’arrive pas à aimer Raskolnikov, j’ai pitié de lui certes, mais loin de l’aimer..
Et je t’explique pourquoi : il est feignant, passif, (même le crime pour moi et la plus grande passivité car nous changeons pas la réalité en tuant les gens, quelque soit leur méchanceté)
Sinon j’aurais tué pas mal de gens loool (intentions criminelles )
Ce que pourtant j’admire en lui est sa bonté, qui se révèle de temps à autres, par son geste avec Marmeladov et avec la fille agressé..
Mais sa passivité et son indifférence me tuent…



qu'en pense tu Mouna ? et comment tu as trouvé ces passages :
1/ la rencontre avec Marmeladov ( au Bar...le père de Sonia la prostituée) : l’une des plus belles parties, où j’ai découvert la différence entre la misère et la pauvreté, la pauvreté est le manque de moyens, la misère est celle des esprit..
mais quelle description, je la trouve géniale et m’a profondément marqué..
Marmeladov est un être vraiment… je ne sais pas je lui trouves pas d’adjectifs, mais j’ai eu une des raisons des ivrognes qui se soulent pour se punir et pour donner aux autres milles motifs pour les mépriser d’avantages, cherchant ainsi à aider les autres ‘(pour lui sa femme) à le punir, à lui trouver des raisons pour de décharger de toute sa tension en le frappant, le maltraitant, etc.
Mais est ce que vous ne trouvez pas là une image dans laquelle se peojette Raskolnikov, vous ne voyez pas là le résultat de la passivité face à la pauvreté ou aux méchancetés du temps et de la vie…
2/ la lettre : une très beau récit, comment la maman essayait d’embélir une réalité sobre, et comment le génie de Raskolnikov nous le fasse découvrir le vrai sens de chaque phrase, dans le cas où nous sommes innocents ou simplistes dans nos lectures, j’ai aimé et j’ai cru voir Ras entrain d’essuyer ses larmes à la fin…
3/ le crime : je l’ai presque vu, et j’ai bien stressé en voyant les visiteurs dénicher que la porte n’est pas fermée à clefs, la description des états psychiques est plus que parfaite
4/ le reve ( la torture jusqu'à a mort du jument...) : j’arrivai pas à comprendre ce rêve, quoiqu’il est très significatif pour voir clair la bonté de Ras, nous voyons l’outil du crime, et enfin ce petit garçon qui pleure pour un jument mal traité tue une vieille ??? ne vois tu pas dans le jument l’image de sa sœur, le fardeau étant sa famille (Ras et sa mère), le patron étant le futur mari ?

merci Faysal pour la discussion, et j’attends comme d’habitude la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neutron
Mercury81
Mercury81


Nombre de messages : 771
Age : 32
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 17 Aoû - 13:05

Si vs voulé savoir ske ça fé de lire tt ça ac ts ces caractères , voilà :

http://data1.blog.de/blog/w/wulfweard/img/headache.jpg

pensé à ouvrir un nouveau forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 17 Aoû - 18:59

[quote]Ven 17 Aoû - 19:05

--------------------------------------------------------------------------------

Si vs voulé savoir ske ça fé de lire tt ça ac ts ces caractères , voilà :

http://data1.blog.de/blog/w/wulfweard/img/headache.jpg

pensé à ouvrir un nouveau forum



superbe ! la blague...

voici une autre :

Si tu veux savoir ce que tu es en train de faire dans ce forum, voilà :

http://www.ecologie.gouv.fr/emeddiat/article.php3?id_article=262

heureusement qu' " elle s'est dissipée d'elle meme, et elle n'a pas atteint les cotes".

sinon..ne pense à rien...finalement..ce n'est qu'une blague !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Ven 17 Aoû - 21:24

Salut Mouna !

d'abord, rassure toi, je ne vais jamais "déborder" sur des faits postérieurs...ce n'est pas l'objectif lol...
sinon, j'ai beaucoup apprécié ta façon de voir les choses...c'est ce qui est intéréssant dans ce genre de forum, c'est que chacun apporte sa vision des choses, d'ou la discussion qui s'en suit et le plaisir partagé.

bien..., j'ai bien aimé l'explication que tu as donné au reve de Raskolnikov...vraiment , trés intélligent de ta part...subtile..
voilà , comment j'ai vu les choses, pour moi...à travers ce reve , RASKOLNIKOV cherche à trouver une certaine "légitimité" ( une raison sera le mot adéquat, nuance...) à son acte : le jument est un animal, est par définition, l'animal est " innocent". ceci ne lui a pas épargné ( le jument) le lynchage jusqu'à ce que le mort s'en suit. pire encore, les gens s'amusaient, et appréciaient le spectacle.....encore, son pére ( qui, pour le petit Raskolnikov,au moment des faits, est la seule personne capable d'intervenir- les autres étaient ivres-) n'a rien fait, il lui a juste conseillé " de ne pas regarder" ( écrit comme ça dans le texte).
la vielle , elle est tout sauf innocente ( c'est vrai comme tu l'as bien souligné, Mouna, ce n'est pas Raskolnikov qui le dit dans le texte, c'est le jeune etudiant avec l'officier , qui traite la vielle de : nuisible, médiocre, méchante...mais, le style d'écriture de DOSTOIEVSKY nous amène à croire à ce que que le jeune dit ce que RASKOLNIKOV pense...tout l'art de l'écritue de DOSTIEVSKY est là...car, si RASKOLNIKOV dit lui meme, dans le texte, ce qu'il pense exactement de la vielle, et la tue aprés...ça y est le roman est fini...on connait " la raison"...il n'ya ni suspens, ni profondeur....DOSTOIEVSKY préfère laisser ce" flou" et c'est tant mieux comme ça), donc , je disais que la vielle n'a rien d'innocent, en plus elle est nuisible, l'éliminer sera un service rendu à l'humanité... c'est ce que pense Raskolnilkov ( je crois lol)...ici Mouna, je t'invite à relire les pages 78 et 79...qui explique "la théorie" dont j'ai parlé lors de mon message précédent ... pour moi...si on se contente de cette 1ère partie... le crime est une sorte d' "expérience" comme elle est expliquée dans les pages78 et 79.
je reviens à la vielle, non seulement elle est nuisible...mais son assassinat n'a rien d"'immoral", puisque on accépte volontiers de torturer et achever l'innocent jument !! ( bien sure c'est pas ma pensée , c'est celle de RASKOLNIKOV lool)

voilà, Mouna, l'explication que je donne au reve...qu'est ce que tu en penses?

sinon, je ne vois pas pourquoi tu considéres raskolnikov comme quelqu'un de passif, mou...à mon avis si RASKOLNIKOV ne fait rien pour améliorer sa situation ( matérielle, financière je veux dire..) c'est que justement il s'en foute royalement...( excuse moi le terme)...je cite " il était oppréssé par sa pauvreté, mais la géne meme de sa situation avait céssé, ces dérniers temps, de lui peser. il ne s'occupait plus de sa vie matérielle; il ne voulait plus rien en savoir." page 6.
si Raskolnikov voulait ( comme tu le voulais toi aussi...parce que tu commences à l'aimer ce RASKOLNIKOV...ou par compassion lool..) améliorer la qualité (matérielle) de sa vie, il aurait accépter les propositions de son ami RASOUMIKHINE...mais non, RASKOLNIKOV a un autre "objectif" une autre "priorité" quelque chose de beaucoup plus importante( importante n'est pas le terme exact...je veux dire...plus "sophistiquée"...plus "valorisante"...car tout le monde , la "masse", veut ameliorer sa situation, c'est un truc trés" basic", dégoutant meme, animalier, un besoin trés primaire, qui ne correspond pas du tout à l'opinion qu'il a sur lui meme, à savoir ...quelqu'un de trés supérieur, hors norme ( au niveau intelligence , je veux dire)...c'est pourquoi , j'ai dis que RASKOLNIKOV se prend pour un "surhomme" ( à raison ou à tort , ce n'est pas ça la question...).
donc, pour moi, il n'est pas du tout un passif, dans la mesure ou toute son énérgie, tout son temps sont dédiés à son "projet"..oui, RASKOLNIKOV a un projet, un objectif trés précis...et par conséquent , on ne peut pas dire qu'il est fénéant..ou oisif. il a un "projet" et il se donne le temps et les moyens pour le realiser....( il n'a passé à l'acte qu'aprés moult réfléxions...et traumatismes psychologiques).

sinon , Mounia, je t'invite à méditer sur les circonstances qui ont accéléré " le processsu" :
1/ la réception de la lettre.
2/ il va apprendre d'une manière trés fortuite, l'absence de LISATEVA( soeur de la vielle) le jour du crime ( il a passé à coté du magasin ou elle travaille...alors que ce n'était pas son trajet habituel)
3/ la discussion entre l'étudiant et l'officier : ils pouvaient parler de tout
sauf de la vielle..en plus , RASKOLNIKOV...venait juste de quitter le domicile de l'usurière...

c'est comme si c'était sa déstinée, j'ai vraiment l'impréssion que RASKOLNIKOV, aprés toutes ces circonstances...ne pouvait faire marche-arrière...c'est pourquoi j'ai parlé dans mon 1er message...que c'était pour lui comme un devoir...comme si il était investi d'une mission....dans ce cas c'est son destin qui l'a poussé à commettre son crime.

DOSTOIEVSKY nous laisse, dans ce 1èr chapitre dans le flou total...d'ailleurs, c'est connu chez lui...il essaye de terminer chaque partie de ces romans ( c'est valable pour touts ces romans) en laissant le lecteur" soif "...posant toute sorte de questions..à laquelle il éspère bien trouver des réponses dans le chapitre suivant, et ainsi de suite...

oups ! il est 03:30 ( matin lol)....il est temps que j'arrete...je te souhaite bonne fin de semaine...au plaisir de lire tes prochains messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Sam 18 Aoû - 5:47

waaaw que c passionnat de lire ta discussion, et je t'assure qu'en littérature et en psychologie rares sont les personnes qui apaisent ma soif Wink

pour le rêve je trouve ton explication géniale, son père qui pouvait intervenir ne lui demandait que de ne pas regarder, et cela me rappelle la théorie de l'autriche qui se cache le visage et se croit en sécurité..
donc lui ne veut plus être la passif dans la situation, celui qui tourne le visage, mais celui qui remet l'ordre, celui comme tu as dit qui est au delà de bien et du mal (et je commence à apprécier vraiment ton jugement pour Ras, car j'y vois maintenant la logique que tu suis)

donc par ce crime Ras se venge pour toute l'innocence (représenté par le jument), n'est ce pas?

destin de Ras, ça je suis tt à fait d'accord, mais je voudrais souligner une chose
je peux dire que Ras a eu dès la première visite l'idée de tuer la vermine, et que tt ce qui suit n'était là que pour lui prouver la légitimité de son acte', de son dessein
par ce que à sa sortie de chez la vieille, il remarque la discussion de l'officier et de l'étudiant, il prend à tt moment connaissance d'un des détails sur la femme, etc.
c ce que nous appelons en psychologie l'attention/mémoire sélective, comme quelqu'un qui vient d'acheter une telle marque de voiture, et se rend compte qu'il est plus répondue qu'elle n'en avait l'air, tu vois ce que je veux dire..
et puis comme tu dis tt les éléments sont là pour lui prouver la légitimité de son acte, tout se prépare de lui même, l'absence de la soeur de la vieille, il a l'heure, il le motif, le plan B qui vient de lui même quand il a trouvé que sa voisine est bien chez elle... enfin tt
tu sais Faysal je suis contente car tu partages mon idée, que nous somme jusqu'au 1er chapitre dans l'absuerdité totale, le flou, ces explications auquelles nous sommes arrivés n'est que le génie dans notre expériences en lectures approfondies lool
et puis je ne peux nier que je commence à partager ton idée à propos de la passivité de Ras qui n'est en fait qu'une supériorité au commun des mortels..
il est là pour remettre l'ordre et non pour suivre la masse dans sa quête des bien matériaux..
il cherche la prospérité morale..

enfin c un plaisir de te lire et une petite remarque quoique le nom de Mounia est très joli mais le miens est Mouna Rolling Eyes

et à propos de l'heure d'écriture de ce message, c la emière chose que j'ai remarqué en voyant ta réponse lol!
je pense que tu bosse pas le samedi, sinon té une chauvesouris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Sam 18 Aoû - 6:02

neutron a écrit:
Si vs voulé savoir ske ça fé de lire tt ça ac ts ces caractères , voilà :

http://data1.blog.de/blog/w/wulfweard/img/headache.jpg

pensé à ouvrir un nouveau forum.

notez que c pour les personnes non habituées à la lecture
en plus personne ne t'oblige à lire ts ces caractères scratch

ouvrir forum pk???

waaaw darnaleek assahd awaldi tal had daraja lol! lol! lol!
prière de contacter l'admin afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Sam 18 Aoû - 6:08

[quote="faysal1976"]
Citation :
Ven 17 Aoû - 19:05

--------------------------------------------------------------------------------

Si vs voulé savoir ske ça fé de lire tt ça ac ts ces caractères , voilà :

http://data1.blog.de/blog/w/wulfweard/img/headache.jpg

pensé à ouvrir un nouveau forum



superbe ! la blague...

voici une autre :

Si tu veux savoir ce que tu es en train de faire dans ce forum, voilà :

http://www.ecologie.gouv.fr/emeddiat/article.php3?id_article=262

heureusement qu' " elle s'est dissipée d'elle meme, et elle n'a pas atteint les cotes".

sinon..ne pense à rien...finalement..ce n'est qu'une blague !


j'adore ta blague Faysal

mais ça veut dire quoi

car tt le monde né pas averti en psycho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faysal1976
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Lun 20 Aoû - 16:23

Salut Mouna !

je te propose d'entamer la 2ème partie du roman...enfin..si tu n'as pas d'autres points à discuter concernant le 1er . ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouna357
Super utilisateur


Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Fès, actuellement Casa
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Mar 21 Aoû - 4:46

ok allons y

dès que je finisses la seconde partie, je te ferais signe ensha allah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: invitation à partager nos " lectures"   Aujourd'hui à 9:16

Revenir en haut Aller en bas
 
invitation à partager nos " lectures"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une rubrique "Livres" ou "Lectures" ?
» Lectures de la messe de ce jour "Vendredi"
» Des idées de "lectures-plaisir" pour un élève de 4ème ?
» Envie de vous faire partager un "tremblement"
» Le plein de bonheur pour ton anniversaire " Angelisa ".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Etudiants et Lauréats de l'ENCG SETTAT :: Talk Area :: Salon-
Sauter vers: